Quels sont les symptômes du cancer du sein ?

Considérée comme l’une des maladies les plus mortelles au monde, le cancer du sein attaque principalement les femmes. Cependant, bien qu’il s’agisse d’un mal qui fait beaucoup de victimes, il est bien possible de guérir le cancer du sein, lorsque ce dernier est vite détecté. Pour réussir à vite détecter la présence d’un cancer du sein, les symptômes sont très utiles. En effet, les symptômes jouent un rôle dans la détection, le traitement et si possible la guérison de la personne malade. Pour ceux qui ignorent les symptômes du sein, l’article ci-dessous vous donne plus de détails.

Les symptômes du cancer du sein : de quoi s’agit-il ?

Quand on parle des symptômes d’une maladie, c’est l’ensemble d’une quelconque manifestation anormale, due à la présence d’une maladie. Comme toute autre maladie, le cancer du sein présente aussi des symptômes. Lorsque ces symptômes sont identifiés à temps, cela augmente les chances de guérison de la personne atteinte. Toutefois, tous les symptômes susceptibles de conduire au diagnostic d’un cancer du sein, ne sont pas nécessairement fiables, il faut donc rester vigilant et consulter un médecin en cas de doute, afin d’avoir son avis.

Les symptômes primaires du cancer du sein

Bien que le cancer du sein n’a pas de causes précises et sa contamination est due à la présence de plusieurs facteurs de risques, il se manifeste bel et bien par des symptômes. Parmi les nombreux symptômes liés au cancer du sein, on peut citer :

La présence de boule dans le sein

L’un des premiers symptômes du cancer du sein, c’est la présence d’une boule ou d’une masse dans le sein. Lorsqu’une femme ressent la présence d’une masse suspecte dans l’un de ses seins, elle peut déjà commencer à se poser des questions car, il peut s’agir peut-être d’un cancer du sein. Il s’agit là du symptôme le plus populaire, quand il est question du cancer du sein.

Contrairement au kyste mammaire, cette boule est dure, consistance et ne cause aucune douleur. Toujours en ce qui concerne la boule dans le sein, il faut ajouter qu’elle n’a pas une forme régulière, elle a plutôt un contour irrégulier. Au touché, vous avez comme l’impression qu’elle n’est pas mobile, mais plutôt solide dans un coin précis du sein. Lorsque vous êtes face à un tel symptôme, il faut prendre des dispositions.

Les changements au niveau de la couleur de la peau du sein

Pour savoir si vous avez le cancer du sein, vous pouvez suivre de très près l’aspect de la peau du sein, c’est un symptôme efficace, qui pourrait bien prouver que la personne concernée, est atteinte du cancer du sein. Ainsi donc, lorsque l’un des cas suivants se présente à vous, c’est le moment d’avoir des doutes et recourir à un médecin.

Transformation de la peau

Quand vous remarquez une quelconque modification de la peau même la plus insignifiante, comme une rougeur, une enflure, une rétraction de la peau, un œdème, une chaleur incessante dans le sein ou encore une couleur de peau orange, vous êtes peut-être atteint d’un cancer du sein. Tant qu’il y a éruption cutanée rougeâtre, c’est peut-être un signe. Même s’il n’y a pas de boule dans le sein, mais que ce dernier présente un aspect différent, c’est suspect et il faut élucider ce mystère. En plus, lorsque votre sein est sujet à une démangeaison à n’en point finir, c’est peut-être un signe.

Changement de l’aspect du mamelon ou de l’aréole

Outre la modification de la peau du sein, le changement de l’aspect du mamelon ou de l’aréole, peut être un signe de la présence d’une cellule cancéreuse. Dans cette zone, vous aurez raison de vous inquiéter, s’il y a rétraction de mamelon ou de l’aréole et la modification de la couleur de la peau. Mais ce qui peut vraiment inquiéter, c’est les écoulements anormaux au niveau des mamelons et les suintements. La présence de croûte ou d’une desquamation sur le mamelon, peut aussi être le symptôme d’un éventuel cancer du sein. Plus précisément, les croûtes sont de petites lamelles de peau, qui se détachent du mamelon.

Modification de la forme des seins

 C’est aussi un véritable indice, qui permet de suspecter la présence d’un probable cancer du sein. En effet, lorsqu’une boule est présente dans un sein, cela va forcément conduire à la transformation de la forme de ce dernier et c’est tout à fait normal. Ainsi, il est tout à fait normal, de se questionner sur la présence d’un cancer du sein inflammatoire, en cas de modification mammaire. De plus, lorsque vous remarquez que votre mamelon se décale, pour se tourner vers l’extérieur, c’est-à-dire un mamelon inversé, il peut s’agit d’une tumeur cancéreuse. Par ailleurs, la présence d’un cancer du sein peut provoquer l’apparition de petites fossettes ou des plis, au niveau de la peau du sein.  

L’apparition de ganglions durs sous les bras

Plus précisément sous les aisselles, ces ganglions forment un solide argument relatif à la présence d’une cellule cancéreuse dans le sein. Ainsi, en cas de tumeur, vous pouvez voir apparaitre dans les aisselles, des masses qui sont dures au touché. Pour les retrouver, il faut les chercher au-dessus des seins. Il est impossible de dire exactement, le nombre de boules présentes car, elles peuvent être une au plusieurs. Pour info, il faut dire que ces boules ne sont rien d’autres, que la propagation de la tumeur, dans les ganglions.

Les symptômes tardifs du cancer du sein

 C’est bien de détecter à temps, la présence d’un cancer du sein car, cela permet de vite le prendre en charge, afin de le guérir. Les symptômes énumérés ci-dessus sont en mesure de vous amener à détecter la présence d’un cancer du sein. Mais en dehors de ces symptômes cités, il existe d’autres symptômes nommés symptômes tardifs, qui sont aussi des indices.

Ces symptômes apparaissent lorsque le cancer du sein, n’est pas détecté lors du premier stade. Une fois que le cancer du sein n’est pas vite détecté, il a tout le temps pour grossir et se propager dans le reste du corps, ce qui conduit à des symptômes plus appuyés. Parmi les symptômes tardifs du cancer du sein, il y a :

  • La faiblesse musculaire ;
  • Des maux de tête incessants ;
  • La trouble de la vision ;
  • Les nausées qui deviennent plus fréquentes ;
  • Des douleurs au niveau des os ;
  • Une perte de poids inexplicable ;
  • Des toux ;
  • Des essoufflements ;
  • Un épanchement pleural ;
  • La présence d’une jaunisse ;
  • La perte d’appétit ;
  • Etc…

Les symptômes du cancer du sein : que faire après leur identification ?

Une fois que vous identifié l’un ou plusieurs des symptômes cités ci-dessus, il est impératif de consulter un médecin, qui fera un diagnostic. En effet, lorsque vous vous rendrez chez un médecin pour en savoir plus sur les symptômes que vous avez, ce dernier vous fera une série d’analyse. La détection du cancer du sein par le biais d’un examen de dépistage médical, est l’étape suivante après celle des symptômes. Il y a plusieurs types d’examen médical, capables de vous donner un diagnostic.

La mammographie

 Il s’agit d’un examen médical, qui vise à faire une radiographie à faible dose des seins. Cet examen peut permettre au médecin qui se charge de vous, de détecter un certain nombre d’anomalies dans l’un au l’autre sein. Pour le cas de cet examen, le médecin procède à la compression de la poitrine entre deux plaques métalliques. Cet examen qui ne dure que quelques minutes, est indolore et ne cause pas de douleurs.

C’est une étape ultra importante, qui constitue le gage d’un bon pronostic et une augmentation des chances de survie de la personne malade. C’est pour cela, que le médecin peut recommander à sa patiente, de faire des séances de mammographie, pendant un certain temps et à une fréquence, qu’il se chargera de lui dire. Le but de ce procédé, c’est d’avoir un diagnostic précis.

L’échographie des seins

Elle vient en complément à la mammographie, pour identifier des traces de cellules liées au cancer du sein. Tout comme la mammographie, la radiographie n’est pas douloureuse et ne prend pas de temps.

La palpation

En dehors des examens décrits ci-dessus, la palpation constitue également un moyen sûr, pour détecter à temps, la présence du cancer du sein. Ainsi donc, un médecin peut faire la palpation lui-même ou demander à la patiente, de faire régulièrement des séances chez elle. Il s’agit d’un examen, que toutes les femmes peuvent pratiquer. Pour ce faire, le médecin inspecte chaque endroit où il y des traces de ganglions. Il peut donc faire, la palpation sous les bras, en dessous et en dessus des clavicules.

La ponction

La ponction est également un excellent moyen, de détecter la présence d’un cancer du sein.  Cette technique consiste à prélever quelques cellules suspectes, pour les observer au microscope. En effet, après avoir anesthésiés sa patiente, le médecin fait son prélèvement, l’analyse et fait un diagnostic en fonction des résultats obtenus.

La prise de sang

Au cas où vous ressentez un ou des symptômes du cancer du sein, un médecin peut vous demander de faire une prise de sang, qui va permettre de chercher la présence de marqueurs tumoraux. Ceux sont des éléments présents dans le sang de chacun, mais chez une personne ayant le cancer, la quantité est largement supérieur par rapport à la quantité d’une personne normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.