Quelle alimentation contre le cancer du sein ?

Ce n’est plus un secret, que le cancer du sein constitue un vrai danger pour les femmes, surtout celles qui sont plus exposées, selon des facteurs de risque. Il est vrai que le cancer du sein est dangereux et parfois mortel, mais lorsqu’il est détecté à temps, les chances de guérir les personnes malades sont plus élevées. Une fois que le cancer du sein est diagnostiqué, il existe tout un tas de traitement, capable de conduire à sa guérison. Ainsi, pour une bonne guérison, plusieurs facteurs sont pris en compte, dont l’alimentation. Jouant un rôle important dans la lutte contre le cancer, l’alimentation est très utile. Pour savoir plus sur l’alimentation contre le cancer du sein, le présent article vous donne plus de détails.

Prévenir et guérir le cancer du sein :  quel est le rôle de l’alimentation ?

L’alimentation est le moment durant lequel, plusieurs éléments sont ingérés dans l’organisme. Qu’il soit saint ou nocif, ces aliments ingérés exposent pour la plupart du temps, à des maladies ou des infections. Ainsi donc de façon générale, l’alimentation impacte grandement la santé.  En ce qui concerne le cancer du sein, l’alimentation est l’un des facteurs de risques, susceptible de rendre malade. Pour donc prévenir le cancer du sein, il est primordial, de veiller à avoir une bonne alimentation, selon certaines études.

Prévention du cancer du sein : les aliments à consommer 

Afin de prévenir les risques du cancer du sein, il est important de mettre en place une alimentation saine, capable de vous accompagner dans ce projet. Même s’il est possible de guérir le cancer du sein lorsqu’il est détecté à temps, le mieux c’est de prendre ses dispositions, pour ne pas en tomber malade. Etant donné que le cancer du sein est un facteur de risque important, il serait bien de consommer les aliments qu’il faut et quand il le faut. Il existe plusieurs aliments aujourd’hui qui, selon les médecins, vont aider à la prévention du cancer du sein. Parmi ces aliments, il y a :

Les aliments contenant beaucoup de fibres

Les fibres sont généralement connues, pour leur contribution à la prévention de plusieurs maladies telles que la constipation, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 etc… En ce qui concerne les cancers, les fibres sont très précieuses. Même si leurs actions varient en fonction de type de cancer, ils sont très fiables pour aider les femmes dans la prévention du cancer du sein. Ainsi, les aliments riches en fibres sont des éléments qui protègent du cancer du sein.  

Contrairement aux autres aliments, ils sont les plus rapides et les plus fiables dans leur rôle d’élimination des lipides. Quand on parle de fibres alimentaires, cela renvoie directement à l’idée des fruits et légumes de toute sorte. Si tous les légumes sont considérés comme efficaces, il y en a, qui sont plus aptes et utiles, pour prévenir le cancer du sein. Si ces derniers sont autant considérés, c’est parce qu’ils sont dotés d’une densité nutritionnelle plus intéressante, ce qui leur procure le titre de meilleurs alliés contre le cancer du sein. Entre autres aliments contenant les fibres en bonne quantité, on peut citer :

Les choux

Les choux constituent d’excellents aliments anti-cancérigènes, qu’il faut consommer en grande quantité, tout en valorisant la variation de l’alimentation. Pour donc prévenir le cancer du sein avec les choux, il faut prendre le chou-fleur, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou kale etc… Faisant partie de la famille de crucifères, ces choux sont riches en glucosilates, qui sont des éléments célèbres dans leur rôle d’anti-cancer du sein, mais aussi du cancer ou du côlon.

Les baies

Outre les choux, il est possible de prévenir le cancer du sein en consommant les baies. En effet, les baies sont des fruits dotés d’une remarquable capacité à détenir de forte quantité de polyphénols antioxydants, qui sont de véritables armes contre le cancer du sein. Au fait, ces éléments antioxydants sont efficaces pour lutter contre le stress oxydatif sur les cellules, à l’origine de plusieurs cancers, dont celui du sein, qui est l’un des plus mortels. S’agissant de baies, il y a les framboises, les canneberges, les gojis, les mûres, les myrtilles et bien d’autres. Il vous revient à vous, d’en consommer selon vos envies et préférences.

Les agrumes

Ce genre d’aliments riches en fibres, sont d’excellents moyens de prévenir le cancer du sein. Véritables antioxydants, ils sont généralement connus, pour leur rôle dans la perte du poids. Orange, pamplemousse, citron etc…, ils sont à privilégier pour contrer cancer du sein.

L’oignon, poireau et l’ail

Ces deux alliacés sont des aliments riches en flavonoïdes et certains composés sulfurés, qui sont bons pour réduire l’apparition du cancer du sein. La consommation de l’oignon et de l’ail, est donc une bonne astuce pour prévenir le cancer du sein.

Les viandes et les poissons à consommer le plus

En dehors de fruits et légumes riches en fibres, le choix d’une viande adaptée est important, pour la prévention du cancer du sein. Ainsi, selon des études, la consommation de certaines viandes comme la viande rouge (bœuf, veau, mouton, l’agneau, le mouton et le porc) et la viande provenant de la charcuterie, constitue un danger pour la santé. Il faut donc privilégier les volailles contre le cancer du sein.

Quant aux poisons, il est difficile de dire exactement ceux qui sont susceptibles de causer le cancer du sein. Tous les poissons disposent déjà d’éléments cancérigènes, il faut donc faire très attention. Mais il y a d’autres poissons, qui sont plus dangereux que d’autres. En effet, les poissons (le saumon et le thon) situés tout en haut de la chaine alimentaire, sont très exposés aux métaux lourds, ils sont donc dangereux pour la santé. Et pour espérer prévenir le cancer du sein, il faut plus consommer les crevettes, les huitres, le colin etc…

Les épices pour prévenir le cancer sein

Les épices comme le curcuma, le gingembre et le poivre sont des alliés par excellence, pour éviter le cancer du sein. Ces épices ont des vertus (antioxydants, anti thrombotiques et anti-cancer), capables d’écarter le cancer du sein.

Les aliments interdits pour lutter le cancer du sein

Comme cité ci-dessus, la consommation de certains aliments est un facteur de risque, qui favorise le cancer du sein et rend facile la propagation de ce dernier. Ces aliments sont :

  • L’alcool et le tabac sont interdits ;
  • Le sucre et le gras en excès sont interdits afin de freiner la prise de poids ;
  • Les aliments cuits à forte température comme la friture, le rôti, la grillade et le barbecue sont à limiter ;
  • Les fécules trop raffinées comme le riz blanc, le risotto, les vermicelles, de riz, le couscous, la baguette de pain, les biscottes, le pain à hamburger, le spaghetti etc… ;
  • L’excès de café et de cacao ;
  • Les aliments à forte densité énergétique (beurre d’arachide, croissant, frites, pizza, chocolat, les beignets etc…) sont à limiter ;
  • Etc…

En limitant au maximum la consommation de ces aliments cités en haut, vous augmentez vos chances de ne pas être exposer au cancer du sein.

Traitement du cancer du sein : quelle alimentation adopter durant tout le traitement ?

Une fois que vous êtes déjà atteint du cancer du sein, il faut maintenant suivre des traitements, dont l’objectif est de guérir la patiente atteinte. Plusieurs traitements sont mis en place et pour favoriser leur action, il faut adopter une alimentation saine et dépourvue de matières grasses, capable de vous apporter de l’énergie et du bien-être. Les études ont montré que les femmes qui consomment beaucoup de gras, sont plus exposées à mourir du cancer du sein, il faut donc faire attention et modérer leur consommation car, vous en aurez besoin pour avoir de l’énergie.

Pensez donc à privilégier les produits laitiers faibles en matières grasses comme le lait, le fromage et le yaourt. Par ailleurs, il faut porter une grande attention aux boissons végétales comme celle de soya ou du riz. Les viandes maigres, le poisson ou les dérivés de viandes (bœuf haché ou extra-maigre, le porc, le volaille etc…) et les aliments dont les gras sont insaturés (huiles, noix, graines et autres), sont recommandés.

Alimentation post cancer du sein : quels sont les différents aliments à privilégier ?

Lorsque les traitements contre le cancer du sein ont porté leur fruit et que la patiente est désormais guérie, il faut maintenant penser à adopter une alimentation saine, dont le rôle sera d’aider son corps à retrouver ses forces et à mieux supporter les effets secondaires liés aux traitements. Pour ce faire, le choix d’une alimentation saine et équilibrée comportant des aliments (fruits et légumes), riches en fibres, est la meilleure option. Les aliments contenant des matières grasses en grande quantité comme la viande rouge par exemple, sont à limiter.

En adoptant les bonnes habitudes alimentaires grâce à la mise en place d’un régime alimentaire, vous mettez toutes les chances de votre côté, pour dire non à la réapparition du cancer du sein et bien d’autres maladies comme le diabète. Par ailleurs, le choix d’une alimentation équilibrée, permet de retrouver son poids perdu après les traitements et si c’est le contraire, elle va vous permettre de perdre les kilos en plus. Il faut donc privilégier les aliments suivants :

Le soya

Le soya est un aliment qui contient beaucoup de phytoestrogènes et qui aide les femmes ménopauses, à survivre du cancer du sein, en réduisant son développement ou sa réapparition après la guérison.

Les compléments alimentaires

 La consommation de certains compléments alimentaires contenant les vitamines et les minéraux, permettent de renforcer l’immunité de l’organisme de la personne guérie, pour contrer la réapparition du cancer du sein. Mais attention, il faut s’assurer, d’avoir l’avis du médecin avant d’en prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.