Interview dans la revue Mutualistes – 2011

La revue Objectif & Action Mutualistes publie pour son numéro d’automne un article de Delphine Delarue sur l’association « les amazones s’exposent » :

Pour briser le tabou

L’association Les Amazones s’Exposent a choisi d’utiliser l’art pour remédier à l’absence de représentation des femmes ayant subi une ablation du sein à la suite d’un cancer. Une façon originale d’aider ces anciennes patientes à apprivoiser leur nouveau corps et de montrer que l’on peut être heureuse et épanouie avec un seul sein.

[...] L’association choisit d’utiliser l’art comme vecteur de transmission. Des peintres, des photographes, des sculpteurs sont contactés et des expositions présentant des amazones torse nu s’organisent en France et au Luxembourg. Le public est au rendez-vous et les encouragements sont nombreux. « D’anciennes patientes m’ont dit qu’en découvrant notre travail elles se sont tout à coup senties moins seules, alors qu’elles culpabilisaient de ne pas avoir entrepris de reconstruction », souligne Annick.

L’association travaille également avec les élèves infirmières. Ces dernières contactent le site Lesamazones.fr pour avoir des informations sur le vécu des femmes qui subissent une mammectomie, parce que dans leur formation, comme dans celle des médecins, rien n’est prévu sur le sujet. « Je crois beaucoup en la jeune génération, confie Annick. Cette curiosité des futures infirmières donne de l’espoir : ce sont elles qui sont au contact des patientes. Etre formées à ces problématiques les aidera à ne plus avoir peur de l’ablation du sein et, ensuite, à soutenir les femmes en répondant à leurs questions. »

A l’avenir, Les Amazones s’exposent aimerait pouvoir intervenir auprès des étudiants en médecine et compte également mettre en place un évènement artistique annuel dédié aux femmes asymétriques. Ces femmes courageuses qui, finalement, ne réclament rien d’autre que le droit à la différence.